courbatu

courbatu, ue [ kurbaty ] adj.
• 1452; d'un cheval, quor batu mil. XIIIe; de court et battu « battu à bras raccourcis »
Littér. Qui ressent une lassitude extrême dans tout le corps. courbaturé, moulu. « Je me couchais, le soir, heureux, courbatu, mort de saine lassitude » (Duhamel). On écrirait mieux courbattu, ue.

courbatu, courbatue adjectif (de court et battu) Littéraire. Qui ressent une lassitude douloureuse dans son corps ; courbaturé. ● courbatu, courbatue (difficultés) adjectif (de court et battu) Orthographe Attention, avec un seul t (ne pas se laisser influencer par battre). Emploi Courbaturé et courbatu signifient l'un et l'autre « qui souffre de courbatures ». Registre Courbaturé est d'usage courant alors que courbatu est littéraire et légèrement vieilli. Remarque Courbaturé a été créé au xixe s. Courbatu (d'un verbe courbattre, aujourd'hui disparu) existe depuis le Moyen âge.

courbatu, ue
adj.
d1./d Syn. courbaturé.
d2./d Litt. Harassé.

⇒COURBATU, UE, adj.
Atteint de courbature.
A.— [En parlant d'un cheval ou, p. ext., d'un animé] Vous vous redressez, courbatu, déjà fatigué, ... (M. BUTOR, Modif., 1957, p. 129).
P. méton. [En parlant du corps ou d'une partie du corps] Des jambes courbatues et des bras sans vigueur (F. FABRE, Chevrier, 1867, p. 244) :
Tu [Guillaumet] étais encombré de ce corps courbatu, que tu tournais et retournais, sans parvenir à le loger dans le sommeil.
SAINT-EXUPÉRY, Terre des hommes, 1939, p. 163.
B.— Au fig. Quand il reprit conscience son esprit était à l'image de son corps et comme lui courbatu (VIALAR, La Chasse aux hommes, Le Bien-aller, 1952, p. 67).
Rem. On rencontre ds la docum. plusieurs emplois de courbat(t)u comme part. passé d'un verbe courbattre — non attesté ds la docum. — qui, d'apr. LITTRÉ n'est usité que ,,dans les campagnes des environs de Paris``. La fièvre vous a-t-elle courbatu? (MARAN, Batouala, 1921, p. 170).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1350 [ms.] courbatu (Le dit du Hardi cheval ds Romania, t. 41, p. 56, 94); 2. 1452 corbatu « qui ressent une lassitude douloureuse » (A. GRÉBAN, Le mystère de la Passion, éd. O. Jodogne, 29156). Prob. composé de court pris adverbialement et de battu part. passé du verbe battre avec le sens de « battu à bras raccourcis, bien battu ». Fréq. abs. littér. : 18. Bbg. ORR (J.). Pompon et pompette. R. Ling. rom. 1965, t. 29, pp. 4-5. — RIGAUD (A.). Voyage autour de périple. Vie Lang. 1965, pp. 173-175.

courbatu, ue [kuʀbaty] adj.
ÉTYM. Mil. XIIIe (1254-55) in Arveiller, 80 notes de lexique; comp. de court, et battu, proprement « battu à bras raccourci ».
Atteint de courbature.
1 Techn. (hippol.). État d'un cheval dont la respiration et les mouvements sont gênés. Harassé.
2 Littér. (la langue cour. dit : courbaturé). Qui ressent une lassitude extrême dans tout le corps. Courbaturé, fatigué, moulu (fam.). || Il est revenu tout courbatu de sa première séance de culture physique.
1 Je me couchais, le soir, heureux, courbatu, mort de saine lassitude.
G. Duhamel, Biographie de mes fantômes, III, p. 53.
2 À demi somnolente, courbatue, souffrant dès qu'elle remuait, elle entendait vaguement dans le couloir le va-et-vient des visiteurs qui longeaient le mur, derrière sa tête.
Martin du Gard, les Thibault, t. IV, p. 211.
Figuré :
3 Son âme courbatue d'orgueil, se reposait enfin dans l'humilité chrétienne (…)
Flaubert, Mme Bovary, II, XIV, p. 137.
CONTR. Dispos.
DÉR. Courbature.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • courbatu — courbatu, ue (kour ba tu, tue) adj. 1°   Terme de manége, signifiant l état d un cheval qui n a pas la respiration et les membres libres, soit qu il ait été trop poussé, soit que le mal vienne d une cause intérieure. •   Comme un vieux cheval de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • courbatu — COURBATU, UE, adj. se dit d Un cheval qui n a pas le mouvement des jambes bien libre, pour avoir été morfondu après un trop grand travail. Vous avez trop échauffé ce cheval, il en est courbatu. [b]f♛/b] Il se dit quelquefois Des personnes. Je me… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • courbatu — COURBATU, [courbat]ue. adj. Se dit d un cheval qui a les jambes roides pour avoir esté trop travaillé. Il a trop eschauffe ce cheval, il en est courbatu …   Dictionnaire de l'Académie française

  • COURBATU — UE. adj. Il se dit proprement D un cheval qui n a pas le mouvement des jambes bien libre, pour avoir été morfondu après un trop grand travail. Vous avez trop échauffé ce cheval, il en est courbatu.   Il se dit quelquefois Des personnes, dans un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • COURBATU, UE — adj. Qui éprouve de la courbature …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • courbatu — adj. => Courbaturé …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • rbatu — courbatu …   Dictionnaire des rimes

  • courbatue — ● courbatu, courbatue adjectif (de court et battu) Littéraire. Qui ressent une lassitude douloureuse dans son corps ; courbaturé. ● courbatu, courbatue (difficultés) adjectif (de court et battu) Orthographe Attention, avec un seul t (ne pas se… …   Encyclopédie Universelle

  • courbature — [ kurbatyr ] n. f. • 1588; de courbatu ♦ Sensation de fatigue douloureuse due à un effort musculaire prolongé ou à un état fébrile. ⇒ lassitude. Ressentir une courbature dans les membres, le dos. Être plein de courbatures. ⇒ courbatu, courbaturé …   Encyclopédie Universelle

  • être courbaturé — ● être courbaturé verbe passif Souffrir de courbatures ; être courbatu. ● être courbaturé (difficultés) verbe passif Orthographe Attention, avec un seul t (ne pas se laisser influencer par battre). Emploi Courbaturé et …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.